No log in possible!

 

L’exploitation agricole 

 

La propriété du Plessis comprend actuellement au total environ 321 ha, dont 158 ha 57 a de terres agricoles PAC

Prairies

La superficie des prairies a été augmentée d'à peu près 4 ha par an depuis 2003, pour atteindre en 2007 plus de 31 ha. Il s'agit des parcelles les plus proches des écuries et du château. Ces prairies sont divisées en parcelles d'hiver et d'été, et sur ces dernières le foin est récolté au printemps.

Cultures

L'exploitation agricole concerne la culture de céréales (blé, orge et avoine) et oléagineux (colza) traditionnelle dans la région et couvre environ les deux tiers de la superficie agricole. Certaines parcelles sont déjà exploitées en agriculture biologique pour les besoins des chevaux en orge et avoine ; des essais sont actuellement entrepris en luzerne.

Jachères

Les parcelles entourant les bois, ou qui sont elles-mêmes entourées par des bois, sont converties en jachère. Leur utilisation comme terres de cultures les exposerait trop aux dégâts de gibier.

Gibier

Si pour le petit gibier on peut citer les lièvres, perdreaux et canards, on observe également la présence de cailles, vanneaux, et diverses variétés d'oiseaux d'eau, y compris, en hiver, un grand nombre de cormorans noirs. Le grand gibier concerne essentiellement les cervidés, sangliers et chevreuils. Occasionnellement un blaireau a été observé. Le prélèvement du gibier est largement en dessous des moyennes de la région, et le grand gibier n'est en principe chassé qu'à l'approche et à l'affût, jamais en battues. Nous entreprenons d'importants efforts pour tenter de fixer les cervidés, qui actuellement sont essentiellement de passage entre la Forêt de Brouard et l'autre partie de la Forêt de la Tonne.

TOP